Séismes : « impossible de savoir où et quand la Croatie sera de nouveau touchée »

| |

Deux violents séismes ont frappé la Croatie en 2020 et les répliques se multiplient dans la région de Petrinja depuis le 28 décembre. Si le pays est à fort risque sismique, comme l’ensemble des Balkans, que signifie cette multiplication de secousses ? Éléments de réponse avec la sismologue Snježana Markušić.

Propos recueillis par Dimša Lovpar Snježana Markušić dirige le Département de géophysique de la Faculté des sciences. Elle enseigne à l’Université de Zagreb depuis 1986. Elle est également membre de la prestigieuse Seismological Society of America. Le Courrier des Balkans (CdB) : Comment expliquer la très forte activité sismique en Croatie ces derniers mois ? Y a-t-il des mouvements récents des plaques tectoniques affectant les Balkans ? Snježana Markušić (S. M.) : Les tremblements de terre ne sont pas rares en Croatie : ils sont surtout dus à l’avancée de la plaque africaine vers la plaque eurasienne. Les Balkans font tous partie de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous