B92

Sécurité privée en Serbie : un marché de 150 millions d’euros

| |

Vigiles, gardiens et gardes du corps... 3.000 sociétés privées de sécurité sont enregistrées en Serbie. Elles génèrent un marché de 150 millions d’euros et emploieraient, selon les estimations, de 25 à 60.000 personnes. Pourtant, la Serbie n’a toujours pas de loi sur la sécurité privée - une dangereuse anomalie bientôt enfin corrigée.

Le Premier ministre Ivica Dačić, qui détient également le portefeuille de l’Intérieur, a déclaré que « 50.000 personnes armées » travaillaient dans des sociétés privées de sécurité, soulignant qu’il était urgent de mieux structurer juridiquement ce secteur afin d’empêcher les abus. Ivica Dačić a remercié les députés pour le débat constructif sur les lois proposées concernant les activités des détectives et de la sécurité privée. « Nous avons fait au mieux afin d’aborder ce sujet sans influences politiques, et nous allons nous prononcer dans les prochains jours sur les amendements, dont la moitié sera probablement acceptée alors que certains sont liés à des sujets (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous