Bulgarie : scandale après la mort d’un Américain qui testait des armes à destination de la Syrie

|

Après l’affaire du captagon, l’amphétamine « miraculeuse » de Daech qui serait produite en Bulgarie, voilà que Sofia se trouve de nouveau au cœur d’un scandale lié à la guerre en Syrie. Cette fois, cela concerne des ventes de vieux stocks d’armes, apparemment en toute légalité, par des entreprises privées.

(Avec agences) - Un Américain est mort et deux autres ont été blessés dans une explosion sur un champ de tir situé près du village d’Anevo, dans le centre de la Bulgarie. Deux Bulgares ont également été touchés. Les trois Américains procédaient à des essais sur des armes qui devaient être livrées à l’opposition syrienne dans le cadre d’une opération supervisée par les États-Unis pour combattre Daech. Selon un communiqué de l’ambassade américaine à Sofia, ils étaient employés d’une firme américaine, Violet Pelle, qui travaille pour le gouvernement de Washington. « Ils effectuaient une formation de familiarisation pour les autres employés de l’entreprise au moment (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous