Osservatorio Balcani e Caucaso

Scandale des écoutes : « quel est le premier opérateur téléphonique de Bulgarie ? »

| |

En Bulgarie, le gouvernement de Boïko Borisov a remis au goût du jour les méthodes usées du temps du communisme. Depuis son arrivée au pouvoir, les écoutes téléphoniques sont de plus en plus fréquentes, et de moins en moins réglementées. Aujourd’hui, il en subit pourtant le contrecoup : le Premier ministre se trouve impliqué dans un scandale de clientélisme précisément révélé par des écoutes téléphoniques…

Par Tanya Mangalakova Depuis plusieurs semaines, un parfum de scandale agite le Landerneau politique bulgare. Tout commence le 13 janvier dernier, suite aux révélations, dans les colonnes de l’hebdomadaire Galeriya, d’Alexeï Petrov, ancien agent des services de renseignements (Държавна агенция „Национална сигурност”, DANS) au centre de nombreuses enquêtes judiciaires. Dans ce numéro, la rédaction de Galerya, qui a immédiatement pu compter sur le soutien du parti d’opposition Ordre, légalité, justice (Ред, законност и справедливост, RZS), a publié une transcription de conversations entre le directeur des douanes Vanyo Tanov, le Premier ministre Boïko Borisov, le ministre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous