Sarajevo-X

Sarajevo : un patrimoine à l’abandon

| |

Des centaines de monuments culturels du canton de Sarajevo sont considérablement endommagés et attendent, depuis des années, d’être restaurés. Depuis quatre ans, le gouvernement cantonal n’a pas dépensé le moindre pfennig pour la protection des monuments culturels et historiques qui menacent ruine.

Aux yeux des autorités, il ne s’agit pas d’une priorité, même si, autrefois, ces monuments apparaissaient dans les cartes postales de Sarajevo, et pourraient aujourd’hui montrer la capitale bosnienne sous un jour plus favorable. Découvrez notre ouvrage : Bazars ottomans des Balkans Un ouvrage illustré de 160 pages, Paris, éditions Non Lieu, Paris, 2009, 20 euros. Rares sont ceux qui, comme Ibrahim Hadžibajrić, le maire de l’arrondissement de Stari Grad, à Sarajevo, assument la responsabilité de ce qu’ils ont reçu en héritage. L’an dernier, il a fait restaurer la maison de Saburina, le mur de Vratnik et le Pont Latin. Une initiative louable, mais (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous