Sarajevo-X

Sarajevo : taux de pollution record depuis la guerre

| |

Les stations de mesure de la qualité de l’air du canton de Sarajevo ont relevé ces derniers jours dans l’atmosphère une forte concentration de particules nocives, de dioxyde de souffre et de poussières, a confirmé Martin Tais, chercheur à l’Institut météorologique de la Fédération.

« La situation était extrêmement critique dimanche et lundi, la concentration en dioxyde de soufre dans l’air atteignait 600 milligrammes, alors que les taux limites sont de 100 à 150 milligrammes. Lundi 12 janvier au soir, dans le quartier d’Alipašino Polje à Sarajevo, le taux de dioxyde de souffre dans l’air est même monté jusqu’à 800 milligrammes, ce qui est le taux le plus élevé relevé depuis la fin de la guerre », a annoncé Martin Tais. La pollution de l’air a été renforcée par les mauvaises conditions météorologiques, le manque de précipitations et l’utilisation de combustibles alternatifs en raison de la crise du gaz. « Ces jours-ci, Sarajevo était une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous