IWPR

Rupture au sein de l’église orthodoxe serbe

| |

La présence du Patriarche serbe orthodoxe Pavle à une réception dont l’hôte
était le président serbe, Slobodan Milosevic, pourrait signifier la fin des
appels de l’homme d’église en faveur de la démission de son président.

Par Vlados Mares (journaliste à l’agence de presse indépendante BETA de Belgrade). Le 29 novembre, Jour de la République, le chef de l’église orthodoxe serbe (SPC), le Patriarche Pavle, a assisté à une réception télévisée dont l’hôte était le président yougoslave, Slobodan Milosevic. La présence du patriarche à la réception a jeté le trouble parmi les observateurs qui pensent que la faction pro-Milosevic au sein du SPC a finalement gagné et mis fin à d’autres appels de l’Eglise en faveur du "désistement de Milosevic, considéré comme le principal générateur du Mal". Dans une lettre ouverte adressée le 6 décembre au patriarche Pavle, Artemije, l’évêque (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous