Nevipe Kosov@

Rroms de Prizren : retourner à l’école pour construire l’avenir

|

Pour que les Rroms du Kosovo puissent un jour retrouver une situation sociale décente, pour qu’ils puissent s’insérer sur le marché de l’emploi, il est nécessaire que les enfants reviennent sur les bancs de l’école. À Prizren, les Croix-Rouge espagnole et kosovare ont lancé depuis plusieurs années des programmes de rattrapage pour les élèves qui ont arrêté leur scolarité. Enquête de la rédaction de Nevipe Kosov@.

Par la rédaction de Nevipe Kosov@ Ramadan Kryeziu, 17 ans, est l’un des nombreux Rroms de Prizren qui fut obligé d’abandonner l’école après le conflit armé de 1999 au Kosovo. Objet de « pressions et d’intimidations continuelles » de ses voisins Albanais, il fut forcé de quitter les bancs de l’école pendant plus de trois ans. « Maintenant, ça va », souffle-t-il dans un soupir. Confrontée à de sérieux problèmes économiques et sociaux, à de multiples discriminations et à l’absence de stratégies gouvernementales, cette communauté minoritaire rencontre aussi de nombreuses difficultés dans le domaine éducatif. Et la mise en place du protectorat des Nations Unies n’a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous