Adevarul

Roumanie : vingt ans plus tard, la justice s’intéresse au sort du dissident Gheorghe Ursu

| |

La justice roumaine vient de condamner par contumace deux responsables de milice du régime Ceaucescu pour la mort du dissident Gheroghe Ursu, en 1985, dans les locaux de la Securitate. Maintenant sous mandat d’arrêt, les deux coupables courent toujours.

Gheorghe Ursu était un ingénieur qui aimait la littérature. Il avait une fille aux Etats-Unis, il lui arrivait de détenir des dollars et il écoutait fréquemment Radio Free Europe, et surtout, il tenait un journal dans lequel il exprimait tout son désaccord avec la situation de la Roumanie Tous ces éléments constituaient des crimes sous le régime de Ceausescu. L’ingénieur fut interrogé d’innombrables fois de janvier à août 1985 par la Securitate très intéressée par les 30 000 pages de journal pleines d’informations sur les milieux littéraires et dissidents. Il fut finalement arrêté le 25 septembre 1985 et mourut le 20 novembre 1985, vraisemblablement sans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous