Cotidianul

Roumanie : un remaniement pour préparer l’intégration

| |

En Roumanie, le récent remaniement ministériel soulève de nombreuses questions. L’ancien conseiller présidentiel Ioan Talpes prend de l’importance au sein du gouvernement : il chapeaute trois ministères et est chargé de conclure les négociations avec l’UE en 2004. Il devient aussi représentant national auprès de l’OTAN et de l’UE, poste auparavant attribué à Mircea Geoana, dont le rôle devient soudainement plus obscur.

Par Florin Ciornei La nouvelle structure de l’exécutif comprendra 26 ministres et 17 ministères. A chacun des trois ministres d’Etat sont subordonnés plusieurs ministères. Tous les ministres seront chargés de l’intégration européenne, mais seulement cinq d’entre eux auront des attributions spéciales. M Alexandru Farcas, ministre de l’Intégration et Vasile Puscas, ministre négociateur en chef avec l’UE seront rattachés à Ioan Talpes, ministre d’Etat pour l’Intégration. En revanche, Victor Ponta, ministre délégué pour l’Adoption de l’acquis communautaire, se trouvera sous la subordination d’Adrian Nastase au même titre que Talpes. Compte tenu du fait que Talpes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous