Le Courrier des Balkans

Roumanie : un projet de loi anti-avortement qui fait polémique

| |

Un projet soutenu par 51 députés propose de modifier de la loi sur l’IVG pour limiter le nombre d’avortement et favoriser la natalité. Les femmes désireuses d’interrompre leur grossesse devraient systématiquement passer un entretien avec un psychologue, qui leur délivrerait un certificat. Une mesure inefficace pour les médecins, manipulatrice selon ses opposants.

Par Julia Beurq Un projet de loi concernant une réforme de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) pourrait être bientôt soumis au Parlement roumain. Il propose que les femmes désirant avorter rencontrent au préalable un psychologue afin qu’il les conseille sur les risques médicaux et psychologiques liés à un avortement. Lors de ce « conseil à l’avortement », on présentera aux femmes désireuses d’avorter des photos et des films d’information sur ce qu’est une IVG, puis on leur remettra l’échographie de l’embryon qu’elles portent.L’objectif affiché : que ces femmes renoncent à leur décision d’avorter. Au-delà du simple conseil, le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous