Evenimentul Zilei

Roumanie : qui a peur de l’ajournement de l’intégration à l’Union européenne ?

| |

Un sondage INSOMAR relève que plus de la moitié des Roumains pensent que l’ajournement de l’adhésion du pays est « probable » ou « très probable ». Pourtant, ils n’en sont pas pour autant très inquiets.

Par Călin Stoica Diaconovici Les Roumains semblent être très réalistes en ce qui concernent les chances de la Roumanie d’adhérer à l’Union Européenne le 1 janvier 2007. Pourtant, ils n’en sont pas pour autant très inquiets. Si, au travers de ses déclarations, la classe politique roumaine semble estimer que le pays peut éviter l’ajournement de son adhésion à l’Union européenne, le population est plus septique. Moins optimistes que les politiciens Selon un sondage effectué par INSOMAR et publié dimanche dernier, 52 pour cent des Roumains pensent que l’ajournement de l’intégration est « probable » ou « très probable ». 35 pour cent des 1 702 personnes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous