Roumanie : Veolia trempe jusqu’au cou dans la corruption

| |

Le géant français de l’eau, des déchets et de l’énergie, Veolia, se retrouve au centre d’une bien embarrassante histoire de corruption en Roumanie. Sa filiale Apa Nova est soupçonnée d’avoir versé des pots-de-vin à des officiels roumains pour augmenter les tarifs de l’eau à Bucarest.

Le Bureau national anti-corruption roumain (DNA), a inculpé Bruno Roche, PDG de l’entreprise Apa Nova entre 2008 et 2013. Ce dernier est accusé de corruption et de trafic d’influence. Apa Nova Bucharesti est une filiale du groupe français Veolia, le plus grand fournisseur d’eau au monde, qui propose aussi des services de valorisation des déchets et des solutions énergétiques dans 17 pays européens. Ces allégations ont été mises en lumière le 24 septembre dernier, quand la police a saisi des documents dans les bureaux d’Apa Nova. Deux fonctionnaires de la mairie et un homme d’affaire ont été aussi arrêtés. Ils sont soupçonnés d’avoir reçu des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous