Adevarul

Roumanie : quand les parents travaillent à l’étranger, que deviennent les enfants ?

| |

En Roumanie, de plus en plus d’enfants sont livrés à eux-mêmes après le départ de leurs parents à l’étranger. Absentéisme scolaire, troubles psychologiques, comportements violents, ces mineurs sont bien souvent dans des situations dramatiques. Pour combattre le fléau, les autorités de la municipalité de Iasi tentent de réagir en prenant en charge une partie de ces enfants abandonnés.

Les difficultés rencontrées par les enfants qui sont restés chez eux après le départ de leurs parents à l’étranger ont déterminé les autorités de la localité de Butea à prendre des mesures. Des milliers d’autres enfants de Roumanie n’ont pas tout à fait la même chance. Bon nombre d’entres eux sont simplement abandonnés. Alertées par la situation de ces enfants, les autorités de la localité de Butea, dans le département de Iasi, ont mis en place un comité de crise pour les aider moralement et financièrement. Le comité est composé d’un conseiller local, d’un assistant social, du proviseur de l’école et du prêtre du village. Ceux-ci visitent chaque mois les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous