Curentul

Roumanie : Projet d’oléoduc Constanta-Trieste

| |

La bataille pour le pétrole de la région caspienne est de plus en plus
acharnée. On parle de routes de transport, on utilise toutes les voies
politico-diplomatiques afin d’obtenir le soutien nécessaire à son
projet. Les Etats-Unis ont déjà annoncé le soutien (notamment
financier) qu’ils allaient apporter à un projet turc, prévoyant la
construction d’un conduit entre Baku et le port de Ceyhan. Le Premier
ministre grec, Costas Simitis, et son homologue bulgare, Ivan Kostov, ont
repris les discussions concernant la réalisation d’un conduit de
pétrole reliant la Mer noire (le port de Burgas) et la Mer Egée (le
port grec d’Alexandroupolis). La Roumanie, qui a ses propres intérêts
liés au pétrole de la région caspienne et à la construction de
l’oléoduc Constanta - Trieste, a quant à elle lancé une vraie
offensive en vue d’atteindre son but.

Par Adrian Cosa Le conseiller présidentiel Dan Capatana a annoncé qu’au mois de septembre 2000 le protocole politique conclu entre la Roumanie, la Croatie, la Hongrie, la Slovénie et la Commission européenne en vue du lancement de la construction du conduit de pétrole entre Constanta et Trieste serait certainement finalisé. Ce protocole suit la Déclaration commune des pays présents à la Conférence de Zagreb de juin 2000. La signature du protocole devrait avoir lieu au mois d’octobre ou de novembre 2000 à Bruxelles. La Roumanie a l’intention d’organiser la troisième conférence Caspian Energy to Europe, sous l’égide du Premier ministre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous