Jurnalul National

Roumanie : Nadia Comăneci, la gymnaste parfaite qui a fait rêver le monde

| |

À quinze ans, Nadia Comăneci cloue les téléspectateurs du monde entier devant leur écran. Ébahis, ils assistent au triomphe de la gymnaste roumaine au Jeux olympiques de Montréal, en 1976. Elle sera la première sportive de cette discipline à obtenir la note parfaite, 10. Et à récidiver sept fois de suite. Trente-deux ans après, la championne aujourd’hui à la retraite accorde un entretien à Jurnalul National. Elle y évoque son parcours, l’attitude du gouvernement de l’époque, ses admirateurs et sa nouvelle vie.

Propos recueillis par Marius Tucă NC : J’aime beaucoup être entourée de personnes qui ont fait quelque chose d’important dans leur vie. Cela parce que dans tout domaine d’activité il faut énormément de travail pour arriver à un haut niveau. Pourtant ce que j’ai observé c’est qu’un champion olympique est très apprécié de toutes les stars. Tu ne peux pas être champion olympique à la naissance. Tu peux naître princesse, tu peux même devenir un acteur connu du jour au lendemain si tu as eu la chance d’avoir joué un bon rôle, mais pour faire partie d’une équipe olympique cela nécessite des années de travail assidu et je pense que tout le monde l’a bien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous