Curentul

Roumanie/Moldavie : Un traité de partenariat privilégié et de coopération

| |

Hier à Kisinev, la République de Moldavie a passé la présidence
semestrielle de
la Coopération économique de la Mer Noire (CEMN) à la Roumanie. Le
ministre des
Affaires étrangères roumain, Petre Roman, a participé à cette
deuxième réunion
des chefs des diplomaties des 11 pays membres de la CEMN. Les modalités
d’élargissement de l’organisation ont été discutées. On pourrait
par exemple
recevoir certains Etats situés loin de la région : signe que l’initiati
ve prise
en 1992 commence à donner de véritables résultats.

Par Marius Hossu L’une des ambitions avouées de la présidence roumaine, avant de passer le relais à la Russie, est d’attirer le Pacte de stabilité pour l’Europ e du sud-est vers les projets de la CEMN. A partir du 1er mai, la Roumanie détiendra aussi la fonction de secrétai re adjoint au Secrétariat permanent de l’organisation. Cristian Diaconescu, directeur général au ministère des Affaires étrangères, a déjà été désigné pour ce poste. Des représentants de l’Union européenne, de la Commission européenne , ainsi que le coordonnateur du Pacte de stabilité, Bodo Hombach, étaient présents à la réunion. Le Pacte pourrait débloquer des fonds qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous