Osservatorio sui balcani

Roumanie-Moldavie : la guerre des visas

| |

Depuis l’entrée de Bucarest dans l’Union européenne, les citoyens moldaves peinent à se rendre en Roumanie. À peine 200 visas sont délivrés chaque jour à l’ambassade roumaine de Chisinau et les listes d’attente s’allongent à l’infini. De fait les citoyens moldaves sont devenus les otages de différents politiques entre les deux pays. Récit de l’imbroglio entre Bucarest et Chisinau par l’Osservatorio sui Balcani.

Par Iulia Postica Ces neuf derniers mois, depuis l’entrée de la Roumanie dans l’Union européenne, le 1er janvier 2007, les Moldaves qui veulent voyager en Roumanie vivent un véritable cauchemar. Jusqu’alors, la Roumanie faisait partie, avec l’Ukraine, la Russie et d’autres états ex-soviétiques, des quelques pays accueillant facilement les Moldaves, sans visas. La Roumanie restait leur destination préférée, avec plus de trois millions d’entrées en 2006. Aujourd’hui, comme pour tous les autres pays de l’Union Européenne, les portes de la Roumanie se sont fermées et ne s’ouvrent plus que pour les Moldaves munis de la citoyenneté roumaine ou d’un visa (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous