România Libera

Roumanie : marché de l’emploi en crise, prétentions des jeunes en baisse

| |

Les jeunes diplômés roumains qui cherchent un emploi ont bien compris qu’ils devaient revoir à la baisse toutes leurs prétentions, à cause de la crise économique. Les salaires proposés sont à la baisse, les employeurs peuvent faire la fine bouche, d’autant que la crise pousse aussi beaucoup de jeunes diplômés partis à l’étranger à revenir au pays. Tour d’horizon d’une situation de plus en plus tendue avec les consultants en ressources humaines de Bucarest.

Par Felicia Niculae Traistariu Les revendications des jeunes au moment de l’embauche commencent à diminuer. S’il y a quelques temps, ils affichaient des prétentions financières exagérées lorsqu’ils se présentaient, détendus, aux entretiens d’embauche, aujourd’hui ils ont révisé, de façon dramatique, leur attitude. « Si vous ne m’offrez pas 900 euros, je ne quitte même pas mon lit ! ». C’était encore la réponse d’un jeune informaticien, il y a un mois, à un entretien d’embauche. Mais aujourd’hui, la crise financière a changé les données du problème. Au rendez-vous de l’employeur avec le candidat, le premier se trouve à nouveau dans la position (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous