Mediafax

Roumanie : les ouvriers chinois contraints de rentrer chez eux en raison de la crise

| |

Des dizaines de travailleurs chinois, qui réclamaient depuis des mois une aide financière pour pouvoir rentrer chez eux, ont obtenu gain de cause auprès de la représentation diplomatique de leur pays à Bucarest. Pendant plusieurs semaines, ils ont siégé devant l’ambassade de Chine, dans des tentes de fortune et sans argent, après que les entreprises de BTP pour lesquelles ils travaillaient ont cessé de payer leurs traites en raison de la crise économique.

Par Geanina Sandu et Miruna Badea Pendant plusieurs semaines, des dizaines d’ouvriers ont dormi devant l’ambassade de Chine à Bucarest dans des tentes improvisées et sans argent, soutenus dans la journée par des centaines de concitoyens qui leur apportaient quelques vivres, matelas et médicaments pour tenir. Les problèmes ont commencé pour eux fin 2008, quand les entreprises de BTP pour lesquelles ils travaillaient à Bucarest ont cessé de payer leurs salaires en raison de la crise économique. Beaucoup sont restés dans les hôtels où ils vivaient depuis plus d’un an mais certains ont choisi de protester devant l’ambassade de Chine afin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous