Le Courrier des Balkans

Roumanie : le Sénat dit « non » au projet minier de Roşia Montană

| |

Suite aux protestations de ces derniers jours, Victor Ponta, le Premier ministre roumain, qui avait dans un premier temps accordé son feu vert à l’ouverture d’une mine d’or sur le site de Roşia Montană, a appelé le Parlement à voter contre le projet. De son côté, le Sénat a donné à l’unanimité un avis négatif sur l’ouverture du chantier d’exploitation aurifère. Cette décision est une première victoire pour les écologistes, mais la bataille est loin d’être terminée...

Par Matei Martin Ces derniers jours, plus de 10.000 personnes ont manifesté à Bucarest et dans toute la Roumanie contre l’ouverture d’un chantier d’exploitation aurifère près de la ville de Roşia Montană. Retrouvez notre dossier : Mine d’or et gaz de schiste : la Roumanie dit non au pillage de son sous-sol Avec ce projet porté par le gouvernement de Victor Ponta, cette petite ville minière située au centre du pays, dans les Monts Apuseni, aurait pu devenir la plus grande mine d’or d’Europe. La société canadienne Gabriel Resources prévoyait de creuser une carrière à ciel ouvert et d’extraire 300 tonnes d’or et 1.600 tonnes d’argent par (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous