Le Courrier des Balkans

Roumanie : le petit village de Deveselu, future base du bouclier antimissile de l’OTAN

| |

La construction du bouclier anti-missile de l’OTAN a commencé le 28 octobre dernier dans le petit village de Deveselu, dans le sud de la Roumanie. L’événement a été qualifié « d’historique » par la presse roumaine, mais la Russie est inquiète, malgré le caractère officiellement défensif de ce dispositif.

Par Julia Beurq Deveselu est un petit village de 3.500 âmes, situé dans l’immense plaine de l’Olténie, à une demie-heure de la Bulgarie et à deux et demie de la capitale roumaine. Ses habitants sont habitués à côtoyer l’armée, car les soviétiques y avaient installé en 1952 l’une de leurs plus grande base militaire. Cette dernière a fermé en 2002, mais elle s’apprête désormais à rouvrir ses portes, grâce à l’Organisation du traité de l’atlantique nord (OTAN) qui a jeté son dévolu sur Deveselu. C’est ici, en effet, que ce sera construit sur 175 hectares, le bouclier défensif anti-missile de l’alliance militaire, négocié en 2011 par les autorités américaines et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous