Roumanie : la police aurait déjoué un attentat nationaliste hongrois

|

Mardi, le jour de la fête nationale roumaine, le parquet anti-terroriste roumain a annoncé avoir déjoué un attentat qui aurait été planifié par un extrêmiste hongrois à Târgu-Secuiesc, en Transylvanie. De nombreuses questions entourent cet incident.

Par Julia Beurq Alors que le défilé militaire annuel du 1er décembre venait de prendre fin à Bucarest, la Direction d’enquête des infractions liées au crime organisé et au terrorisme (DIICOT) a annoncé qu’elle avait déjoué un attentat planifié par un extrémiste hongrois, à Târgu-Secuiesc, au cœur du pays sicule. Lundi, la police a perquisitionné le domicile de Beke Istvan Attila. Elle a déclaré avoir trouvé « du matériel pyrotechnique et électronique en quantité suffisante pour produire un désastre ». L’homme serait dans le viseur de la DIICOT depuis quelques années car il est notamment l’un des cadres du « Mouvement de la jeunesse des 64 comtés » (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous