Bilten

Roumanie : l’extrême droite au cœur du pouvoir

| |

En Roumanie, l’extrême droite ne descend pas dans la rue. Les partis sont quasi-inexistants, mais l’idéologie de l’exclusion, en particulier contre les Rroms, est profondément ancrée au sein même du pouvoir. Une sorte de « post-fascisme » latent basé sur le rejet de la philosophie des Lumières.

Par Florin Poenaru Le succès de l’extrême droite aux dernières élections européennes a fait beaucoup de bruit. Une inquiétude justifiée : elle a remporté un succès sans précédent en Angleterre, en France ou au Danemark. En Roumanie, au contraire, l’establishment et les médias se flattent de l’absence manifeste de ce genre de partis, feignant d’ignorer que l’extrême droite roumaine est la mieux infiltrée au sein même du pouvoir. L’absence de partis d’extrême droite organisés ne signifie pas que l’extrême droite elle-même est absente. Il s’agit d’un phénomène un peu plus compliqué : le courant politique dominant en Roumanie a adopté le langage et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous