Cotidianul

Roumanie : L’analyste politique Gabriel Andreescu reproche au président son manque de réaction sur la question homosexuelle

| |

Constantinescu est accusé d’avoir contribué à ce que l’Eglise
orthodoxe roumaine (EOR) exerce son influence sur les institutions de
l’Etat ; l’analyste politique Gabriel Andreescu demande à Constantinescu de clore
les travaux de la conférence de la minorité homosexuelle.

Par Cristian Sutu Les homosexuels de Roumanie ont trouvé un bon avocat pour défendre leur cause en la personne de Gabriel Andreescu, coprésident de l’APADOR - CH (Association pour la protection des droits de l’Homme en Roumanie - Comit é Helsinki). Celui-ciest rapidement devenu le porte-parole des personnes concernées par l’article 200 du code pénal, et contre lesquelles l’Eglise orthodoxe roumaine s’est prononcée avec véhémence. Après avoir demandé, il y a peu de temps, la publication des dossiers de la Sécurité sur les hauts dignitaires de l’EOR (motivé par le fait que leur attitude mettait en danger l’intégration européenne de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous