Adevarul

Roumanie - Irak : la volte face ?

| |

Est-ce un changement stratégique durable ? Le Président roumain critique l’intervention en Irak. Membre de l’Otan depuis ce printemps, la Roumanie, comme d’autres pays de la Nouvelle Europe, affiche son alignement sur la politique étrangère américaine. Mais le 14 avril déjà, Ion Iliescu avait estimé que l’échec des actions en Irak était dû à l’extrapolation d’un modèle dans un pays qui a d’autres systèmes de valeur.

Par Mara Stefan Après avoir, il y a un mois, parlé pour la première fois publiquement d’un « échec » en Irak, le président Ion Iliescu émet à présent des critiques directes à l’adresse des Etats-Unis. Iliescu a déclaré dans un entretien à la BBC que le transfert automatique de l’expérience d’un pays vers un autre peut mener à des résultats opposés à ceux attendus. « La démocratie ne peut pas être imposée de l’extérieur » a expliqué le président, se référant aux complications de la guerre en Irak et à la situation politique incommode dans laquelle se trouve actuellement l’administration Bush. « Tout changement doit être fait de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous