Le Courrier des Balkans

Roumanie : entrée en vigueur d’un nouveau code pénal archi-controversé

| |

Le nouveau Code Pénal roumain, qui entre en vigueur dans ce samedi 1er février, prête le flanc à la critique. Mal ficelé, flou et parfois contradictoire, il est surtout particulièrement conciliant à l’égard des auteurs d’actes de corruption.

Par Matei Martin Plusieurs ONG, dont Expert Forum et le Groupe pour le dialogue social ont demandé au Premier ministre Victor Ponta de modifier ou, au moins, d’ajourner l’application du nouveau Code Pénal qui entre en vigueur ce samedi 1er février. Plusieurs juristes, avocats et activistes ont également attiré l’attention, depuis une semaine, sur les problèmes posés par les amendements adoptés l’année dernière. C’est un recul important dans la lutte contre la corruption. Ainsi, quelques infractions liées à la grande corruption ont été sensiblement réduites. Par exemple, pour l’abus de fonction, la peine maximale passe de quinze à cinq ans. De plus, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous