Gardianul

Roumanie : des enfants qui peuvent rapporter gros...

| |

Pour quelques sous, des familles roumaines en situation précaire sont prêtes à envoyer leurs enfants travailler à l’étranger. Se faisant passer pour les représentants d’une entreprise étrangère, des journalistes du quotidien roumain Gardianul ont frappé aux portes de familles pauvres, dans le but de dévoiler à leurs lecteurs les conditions auxquelles on leur confierait des enfants mineurs en échange d’un salaire...

Par Madalina Balan-Petrosanu Pour accéder à une vie meilleure, de plus en plus de Roumains partisans du moindre effort sont prêts à un tragique compromis. Ce n’est pas de prostitution ou de vente d’organes humains qu’il s’agit, mais d’envoyer ses propres enfants travailler à l’étranger, en les confiant à des inconnus. Pour mettre à jour cette tendance, nous nous sommes présentés comme les représentants d’une entreprise roumano-italienne recrutant des enfants pour aller travailler dans des vergers en Italie. Nous avons posé les conditions suivantes : les enfants doivent être âgés entre 10 et 16 ans, leurs parents ne sont autorisés à les accompagner (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous