Opinia Studenteasca

Roumanie : Cajvana, la prospère petite Italie des émigrants

| |

Le petit village de Cajvana, à coté de Suceava, en Moldavie roumaine, est un îlot de prospérité. Tous les jeunes hommes émigrent en Italie et construisent des villas somptueuses au pays pour leurs familles. Le rêve d’une vie d’efforts, de labeur et souvent de risque liés à l’illégalité. Reportage.

Par Andrei Ciurcanu Cajvana est un petit morceau de la Roumanie qui semble ne pas connaître la pauvreté. L’argent semble jaillir ici de la pierre sèche. Il faut seulement le vouloir ou, peut-être, ne pas être puni par le diable qui empêche la prospérité, ou par Dieu qui peut t’oublier. À Cajvana, seulement 5 familles de Tziganes viennent à la mairie pour recevoir l’aide sociale. La majorité des familles reçoivent des paquets de l’étranger une fois tous les deux mois. Et au moins chaque fois 2000 euros. Pour finir la construction de la maison. Partir à l’étranger pour travailler est devenu une tradition dans cette région. Des maisons, à un ou deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous