Le Courrier des Balkans

« Révolution Facebook en Croatie » : violents affrontements dans le centre de Zagreb

|

La police croate a tiré des gaz lacrymogènes et violemment dispersé un millier de manifestants qui tentaient de s’approcher du siège du gouvernement, dans le centre de Zagreb. Selon la presse croate, on compterait de nombreux blessés. La manifestation avait été convoquée sur Facebook pour réclamer la démission du gouvernement.

(Avec Index.hr, B92) - Des forces spéciales de la police avaient été déployées pour bloquer tous les accès à la place Sveti Marko, dans la vieille ville de Zagreb, où se trouve le siège du gouvernement. Selon une loi de 2005, il est en effet interdit de s’y rassembler et d’y manifester. Certains manifestants auraient jeté des pierres et des bouteilles contre des policiers. Les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes pour repousser ceux qui tentaient de percer le cordon de sécurité. Après les charges, les manifestants prenaient à partie les journalistes présents : « je n’ai pas jeté de pierres, je n’ai pas jeté de pétards, je n’ai pas d’armes, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous