Vers un « printemps des Balkans » ?

Depuis plusieurs années déjà, un spectre parcourt les Balkans, celui d’une révolte sociale qui n’a plus rien à voir avec les conflits « ethniques » des années 1990. Après la Croatie au printemps 2011 contre l’intégration dans une UE jugée trop libérale, la Bosnie-Herzégovine, la Serbie et le Monténégro ont été gagnés par la vague en 2014, puis ce fut le tour de la Macédoine en 2015 et 2016... Les germes de la révolte sont partout présents, mais sur quoi peuvent-ils déboucher ?