Le Courrier des Balkans

Révolte citoyenne en Bosnie : violence policière à Mostar et Sarajevo

| |

Des échauffourées ont éclaté entre la police et les manifestants à Mostar mardi soir. À Sarajevo, un homme a été renversé par une voiture après que les forces de l’ordre eurent décidé de rouvrir la route à la circulation avant l’heure de fin du rassemblement prévue à 17h. Les organisateurs dénoncent une stratégie qui visent à intimider les manifestants.

Par A. De Noni Retrouvez notre dossier : Bosnie-Herzégovine : la révolte sociale gagne tout le pays (Avec Kontra Press et H-Alter) - La tension est montée d’un cran à Mostar mardi soir quand les manifestants qui occupent la place d’Espagne depuis un mois ont tenté de rejoindre Mostar Ouest, la partie de la ville à majorité croate ont été attaqués par les forces de l’ordre. Selon les activistes, l’action de la police avait expressément le but de contenir les manifestations à Mostar Est, pour chercher à renforcer l’idée que la révolte populaire qui secoue la Bosnie depuis début février est « un mouvement bosniaque », comme le prétendent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous