Sega

Révisions de l’histoire en Bulgarie : l’obsession des origines

| |

Des historiens bulgares proposent de reculer de cinq siècles les débuts de l’histoire nationale, dans la droite ligne de la mégalomanie patriotarde de l’ancien dirigeant communiste Todor Zhivkov. L’obsession des origines vise aussi à masquer les origines turques des protobulgares. Quand l’histoire se met au service du nationalisme...

Par Tchavdar Marinov Samedi dernier, la une de Sega informait les lecteurs de l’entreprise de « recul de cinq siècles de l’histoire bulgare », initiée par des historiens bulgares avec le Professeur Georgi Bakalov à leur tête, et sous le patronage du Président de la République, M. Peurvanov. L’initiative tend à corriger l’année [681] de création de l’embryon étatique bulgare [deurzhavnost]. (...) Le fait que le Président de la République en personne soutienne semblable initiative est inquiétant, et c’est même le moins qu’on puisse dire. Ces dernières années, chacun d’entre nous a dû tomber sur les petits livres aux couvertures verdâtres, édités par la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous