Delo/Sobotna priloga

Religion : les péripéties d’un minaret en Slovénie

| |

Les musulmans en Slovénie et en Suisse ont un point commun : l’année 2007. Le 9 juillet de cette année-là, la communauté musulmane de Slovénie a signé un accord sur son statut juridique avec le gouvernement. Ce document prévoit de régler un certain nombre de questions. Hélas, depuis lors, aucun projet prévu par l’accord n’a été réalisé. En Suisse, 2007 correspond au lancement de l’initiative populaire contre la construction de minarets. Trois ans plus tard, les péripéties suisses trouvent leur épilogue devant la Cour européenne des droits de l’Homme de Strasbourg alors que la Slovénie n’a toujours pas ouvert le débat sur cette question. Selon le mufti Nedžad Grabus, 10 ans seront encore nécessaires.

Par Dejan Vodovnik " /> Quand nous parlons des musulmans en Slovénie, nous devons remonter à la première Guerre mondiale, époque durant laquelle les musulmans de Bosnie-Herzégovine enrôlés dans les armées austro-hongroises sont venus se battre sur le front de la Soča. Ceci constitue le premier contact entre les musulmans de Bosnie-Herzégovine et le territoire slovène. Ils construisirent même une mosquée dans le village Log po Mangart pour pouvoir pratiquer leur culte. Beaucoup d’entre eux moururent sur le front. A cet endroit, subsiste un cimetière militaire où reposent 102 soldats musulmans de Bosnie-Herzégovine. Tous gisaient sous une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous