To Vima

Relations Grèce-Turquie : premier défi pour le gouvernement Papandréou

| |

Pour son premier voyage officiel à l’étranger, le nouveau Premier ministre grec s’est rendu en Turquie. La preuve qu’Athènes tente de renouer le dialogue avec son voisin après six années de froid. Pour cela, Yorgos Papandréou mise sur sa popularité de l’autre côté du Bosphore acquise lorsqu’il était ministre des Affaires étrangères. Mais la donne géopolitique a changé depuis, et ce dossier constitue son premier véritable test.

Par Yannis Kartalis La visite du Premier ministre Yorgos Papandréou en Turquie, 24 heures à peine après sa prise de fonction, et sa rencontre avec son homologue turc Recep Tayyip Erdoğan ont suffisamment montré que le nouveau gouvernement donnait la priorité à un rapprochement entre les deux pays. Vers un nouvel âge d’or des relations bilatérales ? Les relations gréco-turques ont en effet subi de sérieux dommages pendant les six années de gouvernement Karamanlis. Il est certain que Yorgos Papandréou mise sur son passé de ministre des Affaires étrangères du gouvernement Simitis, quand il avait inauguré sa fameuse politique diplomatique dite (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous