BIRN

Réfugiés et déplacés de l’ancienne Yougoslavie : une réponse collective

| |

Le 26 mars, Belgrade a vu se réunir les ministres des Affaires étrangères croate, monténégrin, serbe et bosnien, ainsi que des représentants de l’UE et de l’OSCE autour d’une conférence intitulée « Des solutions permanentes pour les personnes réfugiées et déplacées : une coopération régionale dans le processus de l’intégration européenne ». Les réfugiés verront leurs retours facilités dans leurs pays d’origine, ou obtiendront des aides pour mieux s’intégrer dans le pays d’accueil.

Une conférence intitulée « Des solutions permanentes pour les personnes réfugiées et déplacées : une coopération régionale dans le processus de l’intégration européenne », s’est tenue à Belgrade le jeudi 26 mars. Goran Jandrovik pour la Croatie, Milan Rocen pour le Monténégro, Vuk Jeremić pour la Serbie, Sven Alkalaj pour la Bosnie-Herzégovine étaient présents ainsi que des représentants de l’Union européenne, de l’Organisation pour la Sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et du Conseil de l’Europe. Les ministres ont convenu que le problème des réfugiés dans la région n’était pas entièrement résolu et que la seule solution pour le résoudre était la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous