Amnesty International

Réfugiés et demandeurs d’asile : la Bulgarie sature

|

Amnesty International demande aux pays de l’UE d’arrêter de renvoyer les demandeurs d’asile vers la Bulgarie jusqu’à ce que le pays améliore leurs conditions d’accueil. L’association ne cesse d’alerter depuis plusieurs mois sur la situation déplorable des milliers de réfugiés syriens qui arrivent sur le sol bulgare. Le Courrier des Balkans publie son communiqué inquiétant.

Les pays européens ne doivent plus transférer de demandeurs d’asile vers la Bulgarie tant que le pays n’aura pas amélioré ses conditions d’accueil épouvantables et remédié aux déficiences de la procédure d’asile, a déclaré Amnesty International. Retrouvez nos dossiers : • Les Balkans et la guerre en Syrie • Migrations clandestines : les Balkans, antichambre de l’UE Le 1er avril, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) doit annoncer sa position sur la question ; il avait demandé la suspension de tous les transferts de demandeurs d’asile vers la Bulgarie au mois de janvier. Il a pointé du doigt les conditions déplorables dans les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous