Novinite

Réfugiés de Syrie : la Bulgarie viole le droit d’asile

| |

Le Comité Helsinki de Bulgarie (BHC) s’indigne des pratiques illégales du ministère de l’Intérieur. Selon le BHC, Sofia fournirait à l’Ambassade de Syrie les informations biométriques des réfugiés qui arrivent en Bulgarie. En outre, le BHC dénonce l’idée de centres fermés et la construction d’un mur anti-migrants le long de la frontière turque.

Le Comité Helsinki de Bulgarie (BHC) a récemment dénoncé la violation du droit des réfugiés par le ministre de l’Intérieur. Selon le BHC, Tsvetlin Yovchev fournirait à l’ambassade de Syrie des informations biométriques - les empreintes digitales par exemple - sur les réfugiés syriens qui arrivent en Bulgarie. Dans une lettre ouverte à M. Yovchev, dont une copie a été envoyée à Roland François-Weil, représentant local du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, le BHC rappelle que cette pratique est contraire à la fois à la loi bulgare et au droit européen. Le BHC critique également les récentes déclarations du ministre, ainsi que d’autres (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous