AIM

Réfugiés au Monténégro : ni vie ni mort

| |

Aujourd’hui au Monténégro, les réfugiés représentent 15% de la
population totale. Enorme problème économique, démographique et
politique pour un Etat où crise de gestion et tensions politiques pèsent
déjà très lourd.

En dépit de l’attente des officiels de voir s’apaiser la vague de réfugiés du Kosovo, les deux derniers jours ont vu débarquer dans cette république sept mille nouveaux arrivants. Ils sont arrivés à pied, par des passages en montagne, fuyant leurs villages situés entre Kosovka Mitrovica et Istoka. Epuisés et affamés, après une route de plusieurs jours, ils ont trouvé leur premier refuge à Rozaje, une petite ville située à quinze kilomètres de la frontière du Kosovo. Pour la première fois depuis le début de cette crise des réfugiés, l’Etat-major de crise de la ville a été forcé de mettre en place un camp de tentes, car pour les derniers arrivés il n’y (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous