Oslobodjenje

Réforme de la police en Bosnie : le délai se rapproche, Lajcak perd patience

| |

Le nouveau délai pour l’accord final sur la réforme de la police, d’abord fixé à la fin de la semaine, a été repoussé au lundi 15 octobre, à cause des fêtes de Bajram (fin du ramadan). Ce délai se rapproche dangereusement, avec des risques de sanctions pour ceux qui bloqueraient le processus de réforme. Concrètement, la Bosnie risque bien de ne pas recevoir le feu vert de Bruxelles pour la signature de l’Accord de stabilisation et d’association (ASA).

Par E. Zgodic et F. Boric Cependant, il est encore trop tôt pour envisager les mesures concrètes que peut prendre Miroslav Lajcak, le Haut Représentant international en Bosnie-Herzégovine. Ces sanctions ne sont pas évoquées par les dirigeants des principaux partis avec qui Miroslav Lajcak mène cette semaine de nouvelles discussions, ni par le Haut Représentant lui-même, qui perd pourtant patience. Un peu de sérieux, s’il vous plaît ! L’énervement du Slovaque était déjà bien perceptible dans ces déclarations de mardi, après sa rencontre à Fojnica avec le président du Parti de l’action démocratique, Sulejman Tihic. « Les partis parlementaires (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous