Oslobodjenje

Réforme de la police en Bosnie : Lajcak menace mais les négociations sont dans l’impasse

| |

Miroslav Lajcak, le Haut Représentant en Bosnie-Herzégovine, a prévenu les hommes politiques bosniens : si aucun accord n’est intervenu sur la réforme de la police avant fin septembre, les négociations pour signer un Accord de stabilisation et d’association (ASA) avec l’Union européenne seront bloquées pendant une année supplémentaire. Une menace qui ne semble pas intimider les dirigeants de la Republika Srpska, toujours opposés à une centralisation des forces de police.

Par Ensar Zgodic Le deuxième cycle des discussions techniques sur le projet de protocole de la réforme de la police, proposé par le Haut Représentant en Bosnie-Herzégovine, Miroslav Lajcak, n’a eu pour résultat que de s’accorder sur un texte traitant de la police aux frontières et de la SIPA (Agence nationale pour la protection et le renseignement). Ces deux structures policières fonctionnent déjà et ne sont contestées par personne. Selon les participant à cette réunion, des malentendus et des divergences ont marqué une fois de plus cette rencontre, qui n’a pas produit de résultats concrets. Pas de volonté politique Un des représentants du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous