Danas

Référendum en Serbie : fraude annoncée

| |

Le Centre pour les élections libres et la démocratie (CESID) affirme que la Commission électorale républicaine (RIK) a pris la décision secrète de ne pas annuler le vote si l’on trouve plus de bulletins de vote dans une urne qu’il n’y a d’inscrits sur les registres électoraux... Dans les bureaux de vote, il n’y aura pas d’adversaires de la Constitution.

Par M. Torov « Il n’y a pas eu de séances secrètes de la RIK, même si certaines ont été convoquées à la dernière heure », affirment la Commission électorale et les Services d’information du Parlement de Serbie, répondant aux allégations de Marko Blagojevic, directeur des programmes du Centre pour les élections libres et la démocratie (CESID). Les représentants de cette organisation non gouvernementale ne sont pas invités à toutes les séances de la RIK, et Marko Blagojevic affirme que la RIK a pris la décision secrète de ne pas annuler le vote si l’on trouve plus de bulletins de vote dans une urne qu’il n’y a d’inscrits sur les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous