IWPR

« Reconstruction » en Irak : tirer des leçons de l’expérience balkanique

| |

Malgré les leçons du Kosovo, du Timor oriental et de l’Afghanistan, les organisations internationales semblent frappées d’amnésie à chaque nouvelle crise.

Par Fron Nazi et Doug Rutzen L’aide au développement doit être efficace et adaptée. Il n’y a pas de raccourci aux dures leçons à tirer des interventions passées au Kosovo, au Timor oriental et en Afghanistan. Et pourtant, à chaque nouvelle crise, beaucoup d’organisations internationales d’aide semblent frappées d’amnésie. Les donateurs se précipitent, répètent les mêmes erreurs, et un an plus tard les feux de l’actualité se tournent vers d’autres crises, plus urgentes encore. En ayant cela en tête, jetons un coup d’œil vers ce qui a marché et ce qui n’a pas marché dans les interventions post-conflictuelles récentes, au Kosovo en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous