Korrieri

Ramush Haradinaj : « le Kosovo doit discuter avec la Serbie »

| |

Pour Ramush Haradinaj, ancien commandant de l’UÇK et ancien Premier ministre du Kosovo, Pristina n’a plus besoin de tutelle internationale pour formaliser ses relations avec la Serbie. Selon lui, les deux pays doivent désormais travailler ensemble, comme deux États voisins normaux. Le leader de l’AAK est également très critique envers le gouvernement d’Hashim Thaçi, qu’il accuse d’immobilisme et d’incompétence. Entretien.

Ancien commandant de l’UÇK et ancien Premier ministre du Kosovo, Ramush Haradinaj appelle à la discussion entre le Kosovo et la Serbie. Comme entre deux états tout à fait souverain. Le dirigeant de l’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK, Aleanca për Ardhmërinë e Kosovës), Ramush Haradinaj, confiait dans une interview à la BBC que Pristina et Belgrade devraient discuter de plusieurs sujets importants. Selon lui, l’administrateur de la Minuk doit céder son rôle de médiateur, puisque le Kosovo est désormais un pays indépendant capable de définir lui-même les dossiers à négocier avec la Serbie. En cas de besoin, Pristina pourra choisir un médiateur pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous