Vreme

Raki vs Exit : comment changer l’image de la Serbie ?

| |

Dans la presse et les médias, la Serbie continue d’avoir mauvaise réputation, ce qui nuit fortement à son rayonnement culturel et à ses exportations commerciales. Comment inverser cette tendance ? Ebauches de réponses avec l’Institut SCG de Bruxelles.

Par Bojan Pantic Le plus souvent on pense en Serbie que les marques serbes les plus connues sont la rakija, le kajmak, le ajvar, ou la sarma. Les experts en marketing affirment que ces idées préconçues sont plutôt fausses et que les « marques serbes » les plus connues à l’étranger sont d’une part Milosevic, les procès au Tribunal de La Haye et les guerres, et d’autre part les festivals de musique Exit de Novi Sad et Guca. Les premières associations qui viennent à l’esprit quand on évoque le mot « Serbie », ce sont la guerre, La Haye et Milosevic, au mot « Belgrade », ce sont les bombes. Le mot « Monténégro », chez 48 sondés de diverses nationalités, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous