« La Bessarabie est la Roumanie » : une histoire de slogans

| |

L’histoire commence en 2006, quand des jeunes de Bucarest décident de taguer sur les murs un slogan unioniste qui se répand très vite en Roumanie et en Moldavie. Depuis, « La Bessarabie est la Roumanie » est devenue une formule culte sur les deux rives du Prout. Mais qui se cache derrière ce graffiti ? Adevărul en a rencontré les auteurs.

Par Sinziana Ionescu En 2006, un slogan patriote fait son apparition : « La Bessarabie [autre nom donné à la République de Moldavie] est la Roumanie ». Très vite, le graffiti noir accompagnée du drapeau roumain se multiplie, au point de faire désormais partie du paysage sur les deux rives du Prout, en Roumanie et en Moldavie. « L’union fait la force », « Chişinău et Bucarest, deux âmes jumelles », « Honneur et patrie », « L’unité sous le drapeau tricolore », « La Bessarabie, terre roumaine » ou « À bas la frontière du Prut »... sont autant de slogans qui accompagnent les voyageurs sur les routes roumaines et moldaves. Sur le chemin de la Dobrogée, le cri (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous