BIRN

Querelle du nom : la Macédoine traîne la Grèce devant la Cour internationale de justice

| |

Rebondissement majeur dans l’interminable querelle du nom de la Macédoine. Skopje a décidé lundi d’engager une procédure contre la Grèce devant la Cour internationale de justice. La Macédoine accuse Athènes d’avoir bloqué sa demande d’adhésion à l’Otan. La saisine de la CIJ pourrait entraîner la suspension des négociations macédo-grecques. La décision de saisir la Cour a été prise par le gouvernement Gruevski. Le Président Crvenkovski affirme ne pas avoir été informé de la démarche.

La Macédoine a déclenché une procédure devant la Cour internationale de justice (CIJ). Elle accuse la Grèce d’avoir violé une entente parrainée par l’Onu en bloquant la tentative d’adhésion de Skopje à l’Otan en avril 2008. « Nous avons déposé une plainte en bonne et due forme devant la Cour internationale de justice. Il s’agit pour nous de protéger nos droits définis par l’Accord intérimaire », a déclaré Antonio Milošoski, le ministre macédonien des Affaires étrangères. La Grèce et la Macédoine ont signé l’Accord intérimaire en 1995, sous supervision de l’Onu. En vertu de cette entente, la Macédoine a accepté de modifier son drapeau et sa Constitution, tandis que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous