Le Courrier des Balkans

Querelle du cyrillique entre Serbie et Croatie : les manuels scolaires de la discorde

| |

L’ensemble de classe politique croate est en ébullition depuis que le Président serbe Tomislav Nikolić a offert des livres en alphabet cyrillique aux élèves Bunjevci, une minorité de Voïvodine que Zagreb considère comme croate. Depuis, la polémique fait rage entre les deux voisins...

Par Laetitia Moréni Tomislav Nikolić aurait-il fait un cadeau équivoque et intéressé ? Depuis quelques jours, les manuels scolaires en cyrillique offerts par le Président serbe aux Bunjevci, considérés par Zagreb comme la minorité croate de Voïvodine, font couler beaucoup d’encre. Et une fois de plus, c’est autour de l’alphabet cyrillique que la polémique fait rage. Retrouvez notre dossier : Education : des manuels scolaires qui sèment la haine ? « De toute évidence, quand cela a été fait, ils l’ont fait avec une intention précise. Disons-le, cela n’est pas très correct », a déclaré, mardi 9 septembre, le Premier ministre croate Zoran Milanović (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous