Reporter

Quelles armes la Yougoslavie peut-elle vendre à l’Irak ?

| |

Les trafics d’armes durent depuis des années. L’affaire de Jugoimport-SDPR n’est pas un fait nouveau. Les ventes d’armes se déroulent à l’insu des autorités du pays, par le truchement de sociétés locales, mixtes et étrangères.

Par l’équipe de Reporter Les propriétaires de ces sociétés sont en général d’anciens officers de la JNA (l’ancienne Armée populaire yougoslave) et de l’actuelle Armée yougoslave (VJ) qui, pendant leurs années de service d’active, occupaient les plus hautes fonctions de militaire, et qui gérait ces affaires pour le compte de l’armée. La liste de ces entreprises est longue et les responsables de ces affaires sont haut placés au sommet de la hiérarchie militaire. Souvent, les actionnaires des sociétés qui traitaient ces affaires ou d’autres activités similaires, étaient des étrangers, originaires de certains pays du Proche Orient, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous