H-Alter/Portal Novosti

Quelle « politique des minorités » pour la Croatie ?

| | |

Le parti écologiste OraH a lancé une vaste réflexion sur le statut des minorités en Croatie. Si l’initiative a été bien accueillie sur la forme, reste que les réformes avancées soulèvent bien des questions et ne s’attaquent pas, selon certains, aux véritables problèmes que rencontrent aujourd’hui les communautés minoritaires dans le pays.

Le parti écologiste OraH (Održivi razvoj Hrvatske, Développement durable croate) est d’ores et déjà confronté à différents points de vue, pas toujours tendres, à propos de sa proposition de « politique intégrative des minorités », dont l’ambition est d’envisager la problématique des minorités ethniques dans toute sa complexité. Le document en question, qui a fait l’objet d’un débat public cet hiver, a été pensé comme un point de départ, et non comme la seule solution possible. Il propose une analyse de la situation actuelle, ainsi qu’une série de mesures que l’État devrait, d’après le parti, mettre en œuvre afin de « trouver le juste milieu dans sa relation avec (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous